Laurence Roche > Blog > Comment fonctionne notre relation cœur-cerveau et quel est son impact sur notre santé

Comment fonctionne notre relation cœur-cerveau et quel est son impact sur notre santé

Nous avons appris à l'école que le cœur répond constamment aux ordres envoyés par le cerveau sous la forme de signaux neuronaux. Or, de récentes recherches montrent que c'est le cœur qui agit en véritable chef d'orchestre, en envoyant plus de signaux au cerveau (80 %) que le cerveau au cœur (20%). Ces signaux cardiaques ont un impact significatif sur la fonction cérébrale et augmentent, s'ils sont cohérents (on parle de cohérence cardiaque) les facultés cognitives supérieures telles que l'attention, la perception, la mémoire et la résolution de problèmes. En d'autres termes, non seulement le cœur répond au cerveau, mais le cerveau répond continuellement au cœur. 

L'effet de l'activité cardiaque sur la fonction cérébrale a fait l'objet de recherches approfondies au cours des 40 dernières années. Les scientifiques de l'institut HeartMath ont examiné comment cette activité cardiaque affecte le fonctionnement du cerveau si elle se montre incohérente, sous forme de chaos. La recherche de HeartMath a démontré que lors d'états émotionnels perturbés par du stress ou des émotions négatives, notre cohérence cardiaque devient désordonnée, chaotique, et les signaux neuronaux qui vont du cœur au cerveau inhibe les fonctions cognitives supérieures. Cela limite notre capacité à penser clairement, à nous souvenir, à apprendre, à raisonner et à prendre des décisions efficaces. Cela permet d'expliquer pourquoi nous pouvons agir de façon impulsive et imprudente lorsque nous sommes stressés...

De plus, les signaux envoyés par le cœur au cerveau lors de situations stressantes, a un effet profond sur les processus émotionnels du cerveau et renforcent l'expérience émotionnelle de stress.

Inversement, lorsque nous vivons des états émotionnels positifs, heureux et sommes dans la bienveillance, notre cohérence cardiaque est ordonnée et envoie des informations stables et cohérentes au cerveau. Dans ce cas, la fonction cognitive est facilitée et les sentiments positifs, la stabilité émotionnelle sont renforcés.

Cela signifie qu'apprendre à gérer et à augmenter sa cohérence cardiaque, en entretenant des émotions positives, influence profondément la manière dont nous percevons, pensons, ressentons et agissons. Tout ceci a une action très forte sur notre immunité et notre état de santé globale. De même, tendre vers l'équilibre et travailler sur sa santé globale, c'est à dire le corps, la conscience et l'esprit permet de rendre notre cœur plus cohérent... Laurence Roche Morgue "Somatopathie-Shiatsu-Oem".

 
Partagez cette annonce

Nous écrire

Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires
Une question ? Un rendez-vous ?